AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerboutiqueConnexion

Partagez | 
 

 Fanny Melycena - Qui veut jouer ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanny Melycena

avatar

Maladie mentale : Dermatophile

Messages : 88

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 0 rubz

MessageSujet: Fanny Melycena - Qui veut jouer ?   Jeu 25 Sep - 10:08


Nom : Melycena
Prénom : Fanny
Age : 21 ans.

Physionomie : Jolie petite brune qui n’a jamais eu à faire appel à la chirurgie pour être aussi mignonne, ni pour avoir un jolie 90C bien suffisant pour tous les jeux auxquels elle s’amuse.
Mis à part cela, il n’y a pas à signaler véritablement quoi que ce soit si ce n’est qu’elle ne cherche pas à se compliquer la vie avec ses cheveux, et les laisse onduler légèrement, et surtout librement. De même, elle ne cherche pas à se maquiller plus que de raison, et reste simple à ce niveau là.
Quand à sa taille fine, elle ne gène pas par rapport à son petit 1m69.
Sa voix, elle, est relativement basique, pas aussi douce que l’on pourrait s’y attendre d’une fille, peut être un peu plus grave que la moyenne, sans pour autant atteindre le niveau d’un homme. Elle reflète à travers cette dernière un peu tout ce qui fait sa personne, son enthousiasme, sa gentillesse, ...etc… ainsi que ses envies quand elle parle et à envie de s’amuser avec un (ou des) quelqu’un(s) en particulier.


Vêtements : Rien de particulier, juste des vêtements courts, montrant un maximum de peau et permettant une liberté totale. Chez elle, au mieux un peignoir pour ne pas avoir trop froid et être un minimum habillé si ce n’est pas nue tout simplement. Tous ses dessous sont nécessairement très sexy.

Signes Distinctifs : Toutefois, question tatouages, quelques uns se promènent sur sa peau. On y trouve les initiales de son nom et prénom sur sa nuque, ou un Y sous la cuisse droite (initiale de son pseudo sur internet : Yasike). Juste au dessus de la cuisse se trouve une flèche pointée en direction du sexe. Dans le haut du dos se trouve un Dreamcatcher accompagné dans le bas du dos par une rose des vents steampunk. Commençant sous le sein gauche et allant jusqu’au côté, il y a aussi une jolie plume (sans le texte de l'image).
Il faut aussi savoir qu’elle ne s’est jamais faite refaire, elle a en effet eu le physique chanceux depuis toujours.


Psychologie : Fanny a tendance à pouvoir rigoler de tout et ne pas se prendre la tête. De plus, de par son histoire, elle est quelque peu perverse et n’hésite pas à faire des avances à qui que ce soit.
Il n’y a cependant pas vraiment d’autre remarque à faire à son propos, puisque mis à part tout ce qui fait son histoire, et du fait qu’elle agit au feeling, elle n’en reste pas moins normale.

Qualités : Foncièrement gentille, elle ne cherche pas à faire du mal au gens. Attention, gentille ne veut pas dire naïve pour autant, ni ne pas céder aux pulsions de sa maladie, mais plutôt qu’elle apprécie réellement ses ami(e)s. De plus, quand elle doit faire quelque chose, elle le fait à fond et jusqu’au bout.
Pour le reste, il s’agit d’un ensemble tout à fait classique.

Défauts : Fanny ne fait nécessairement pas vraiment preuve de pudeur, et question franchise, elle n’est pas en reste. Sa passion pour les articles du magasin de ses parents pourrait aussi selon certains être considéré comme défaut, de même que le temps qu’elle passe sur des jeux en ligne. Pour le reste, à part des défauts classiques, rien de particulier.


Maladie Mentale : Obsessionnelle de la peau (Skin-ophile ?) : Ne peut se passer de voir et toucher un maximum de peaux, que ce soit la sienne ou celle d'un autre. Ne supporte pas que quelqu'un soit sous trop de vêtements (l’hiver est une période difficile). Besoin de collectionner des peaux d'animaux et même d'humains quand elle le peut (et de vrais bouts de chair, pas juste des peaux mortes, c'est insuffisant), ainsi que pour se calmer tout un tas de vêtements fais de peaux (cuir aussi, forcément).

Karma : Neutre

Histoire : Fanny est née il y a 21 ans dans une famille peu orthodoxe. En effet, ses parents tenaient un sex-shop (et le tiennent encore maintenant), et étaient (sont toujours) très libres et sans pudeur.

C'est ainsi que toute son enfance, bien que tenue à l'écart pour conserver un minimum d'innocence, elle a été baignée dans un monde où le sexe est un élément à part entière de la vie quotidienne. De plus, il n'y avait aucune pudeur apparente dans leur maison (ou sur leurs lieux de vacance, des camps nudistes), un corps étant un corps, sans compter qu'elle avait surprit et espionné plus d'une fois ses parents et leurs amis lors de leurs moments intimes ou leurs « soirées », avec ou sans échantillons du magasin à tester.

Rapidement, elle en a d'ailleurs connu bien plus que toute jeune fille de son âge (qui ne jouaient encore qu'à la poupée), et ce ne sont pas les cours d'éducation sexuelle qui lui apprirent grand chose au collège... C'est vers cette époque qu'elle eu aussi accès au magasin où elle n'hésita pas à prendre ce qu'elle voulait (soft au début quand même – ce n'était qu'une jeune tout juste sortie de la puberté), encouragée par ses parents de ne pas se frustrer et faire ses propres expériences, mais toujours avec précaution. Et la première expérience ne tarda pas vraiment à arriver, suivie par beaucoup d'autres, de toute sorte. On peut d'ailleurs dire que tant au collègue qu'au lycée, elle fut la fille qui invita le plus de garçons chez elle et en dépucela plus d'un (parfois contre service – des devoirs par exemple), et fit de même avec les filles, que ce soit dans les deux cas des invitations seuls ou à plusieurs.

Mais tout cela lui posa très jeune des problèmes, ne serait-ce que par moquerie des autres sur la profession de ses parents, ou ce qu'elle pouvait expliquer à ses camardes, qui allait un peu plus loin que l'innocence que les parents et l'école aurait voulu que les enfants gardent. Tout cela sans compter les surnoms qu'elle avait hérité dans le cadre de ses « loisirs ». Heureusement pour elle, une bande d'ami(e)s avec qui elle passait du temps avaient compris son point de vue sur la chose (sans pour autant l'adopter, mais étant au moins tous passés une fois dans son lit) et aimaient discuter de tout et rien avec elle, dont les nouvelles arrivées au magasin (voir faire des retours de tests). De plus, malgré les moqueries de multiples personnes jalouses, ce qui ne se disait pas, mais que tout le monde savait, c'est que tous allaient la voir pour se fournir en accessoires à prix compétitifs ou en conseils pratiques.

À la suite de son bac S obtenu, du haut de ses 18 ans, elle continua avec ses contacts dans les collèges et lycées de la région à fournir de nombreuses personnes qui n'avaient pas vraiment l'âge légal pour cela, en même temps qu'aider ses parents à tenir le magasin qu'elle allait reprendre quand ces derniers arrêteraient. Tout cela fit qu'elle pu se louer un petit appartement bien à elle, en plus d'un héritage intéressant qui était tombé droit sur son compte en banque.
Et le basculement fut vers cette époque. Voulant qu'elle connaisse un peu plus le monde, ses parents l'obligèrent à aller travailler ailleurs pendant quelques années. Elle n'eut alors pas le choix que de se confronter à travers de multiples petits boulots à un monde où l'on porte des uniformes ou des costumes, où il y a une forte pudeur et où le sexe et la sexualité est sujet tabou. Ce dernier point, elle y fit face sans trop de soucis, il y avait toujours tout le côté non officiel des choses pour compenser, et son nombre de conquêtes ne baissait pas, que ce soit parmi ses collègues qu'en allant en boîte quand l'envie se faisait sentir.

Mais la question de la pudeur lui fit beaucoup de mal, elle ne pouvait pas voir si souvent que cela des peaux dénudées (il faut avouer qu'au lycée, les adolescent(e)s ne sont pas énormément habillés, ou se découvrent beaucoup) toujours à cause de ces costumes et uniformes qu'elle-même devait d'ailleurs porter. Rapidement, le moindre morceau normalement caché de peau qu'elle voyait finissait durant les journées de travail par l'exciter, au point qu'elle en arriva à assommer un passant dans une rue pour découper un morceau de peau de son dos. Et elle continua comme ça jusqu'à maintenant, se débrouillant pour prélever sur ses compères humains des morceaux de peau pour les agrafer dans un carnet après les avoir fait sécher.

Et dans le cadre de contrôler ses envies, et éviter d'éventuels soucis, elle s'en prit aussi à tout type d'animaux, ou s'acheta de nombreux vêtements fait à partir de peau, dont nécessaire tout ce qui touchait au cuir (cuir recouvrant de nombreux meubles ou tableaux de son appartement), en plus de nécessairement continuer à partir en vacance dans des camps nudistes (pas les plus soft non plus d’ailleurs).

Consciente de son problème, elle avait fini par aller voir il y a quelques semaines un psychiatre qui fini par lui conseiller, après plusieurs séances, l'hypnose pour remonter à l'origine du soucis. Et de l'hypnose, elle en avait déjà fait pour rendre certaines expériences sexuelles plus amusantes, elle accepta donc sans problème. Elle ne s'attendait toutefois pas à débarquer à Dreamland en faisant cela.




Méthode d'introduction : Hypnose, bonjour !



Multicompte : Julian (c'est moiiii et j'suis toujours làààà)
Nom de l'avatar : Eliza Dushku (Merci Scyll :p)


Dernière édition par Fanny Melycena le Mer 8 Oct - 20:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Brooks

avatar

Maladie mentale : Trouble dissociatif de la personnalité

Messages : 701

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2121 rubz

MessageSujet: Re: Fanny Melycena - Qui veut jouer ?   Jeu 25 Sep - 14:42

OMG.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exil.hypeforum.net/t97-james-brooks
Julian McMorre

avatar

Maladie mentale : Peur des convenances, normes et des règles.

Messages : 462

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 161 rubz

MessageSujet: Re: Fanny Melycena - Qui veut jouer ?   Jeu 25 Sep - 17:03

James Brooks a écrit:
OMG.....
Comment ça j'ai un gros grain dans ma tête Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Martins

avatar

Maladie mentale : Troubles dissociatifs de la personnalité

Messages : 1244

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2268 rubz

MessageSujet: Re: Fanny Melycena - Qui veut jouer ?   Jeu 2 Oct - 16:58

Bon, tu sais déjà que j'aime ta nenette et qu'elle est validable, je prends juste le temps de te préparer un terrain d'arrivée et je t'ouvre les portes du RP, avec pouvoir en prime. d'ici... la fin de la semaine grand maximum ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exil.hypeforum.net
Julian McMorre

avatar

Maladie mentale : Peur des convenances, normes et des règles.

Messages : 462

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 161 rubz

MessageSujet: Re: Fanny Melycena - Qui veut jouer ?   Jeu 2 Oct - 18:53

Ça devrait aller, j'vais pas trop trop mourir d'ici là :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fanny Melycena

avatar

Maladie mentale : Dermatophile

Messages : 88

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 0 rubz

MessageSujet: Re: Fanny Melycena - Qui veut jouer ?   Dim 5 Oct - 13:37

Bahhh, c'est quand vous l'sentez ;o Moi j'suis prête à v'nir jour 'vec vous quand vous voulez !

Edit : Profil mis à jour Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Baldwin

avatar

Maladie mentale : Hypersexualité

Messages : 398

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1358 rubz

MessageSujet: Re: Fanny Melycena - Qui veut jouer ?   Lun 3 Nov - 14:33

Tu es -enfin- validée !

Tu rejoins la sage équipe des patients et hérite à ton arrivée à Dreamland du pouvoir suivant :

Peau-larité :
Dès à présent, ta peau ne peut plus rentrer en contact avec aucune peau. En effet, elles ont tendance à se repousser inexorablement comme deux pôles identiques d'un aimant...


Tu n'as plus qu'à ajouter ce pouvoir à ta fiche personnage (après l'avoir généré depuis ton profil si ce n'est déjà fait) et créer un topic à ton nom dans la partie bourses & sac-à-dos (où son utilité est expliquée en post-it).

Lorsque l'hypnose aura fait son office, tu te retrouveras propulsée (avec comme seule possession tes vêtements) à Dreamland dans la ville d'arrivée de tous les voyageurs, Elipse. Sauf qu'en réalité, tu n'y pénétreras jamais vraiment, le maire étant en plein test de sa nouvelle acquisition techyoïte j'ai nomme "le dôme anti-voyageur". Ton âme, après avoir glissé sur le dôme comme une savonnette, se retrouve propulsée jusque dans le creux d'un volcan endormi où se niche candyland. Plus précisément sur les genoux d'un dénommé Liam...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fanny Melycena - Qui veut jouer ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fanny Melycena - Qui veut jouer ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose : l'Exil :: Avant le grand saut :: Présentation :: Personnages validés-
Sauter vers: