AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerboutiqueConnexion

Partagez | 
 

 Gregory (Greg) Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gregory Williams

avatar

Maladie mentale : Hématophobie

Messages : 78

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 960 rubz

MessageSujet: Gregory (Greg) Williams   Sam 28 Juin - 20:36


Nom : Williams
Prénom : Gregory (Greg)
Age : 18

Physionomie : Ses cheveux châtains généralement rasés ou cirés dans  un coupe courte souligne chez lui une tendance à avoir l’air rebelle. Ses yeux bleus sont soutenus par quelques taches de rousseur discrètes, et reflètent une certaine bonté. Son sourire, charmeur et innocent est contagieux, et illumine son visage. Cependant, lorsqu’il n’est ni souriant ni calme, les expressions d’horreur et de colère brisent son visage pour lui donner tout un autre aspect, chien battu ou terrifiant.
Plutôt athlétique et sportif, sa carrure naturelle et peu large lui donne parfois l’air d’un lycéen, avec son mètre quatre-vingt-deux et ses 70kg. De plus, sa pilosité autant faciale que corporelle étant assez nulle, il n’a pas besoin de souvent se raser.

Vêtements : Tout ce qui est stylé passe ! Gregory a un sens de la mode assez varié, et du moment que ça lui va et qu’il n’a pas besoin de souffrir physiquement  pour porter  un vêtement, il y va ! Allant d’un look classe à skater, passant par un look alternatif ou à la mode, tout est permis, du moment que le budget le permet. Il aura cependant tendance à préférer sortir avec un jean confortable, un T-shirt avec ou sans manche et une casquette assortie à sa tenue, lorsqu’il n’est pas en tenue de sport pour s’exercer.

Signe Distinctif :  Aucun, si ce n’est ses quelques taches de rousseur.

Psychologie : Greg’ assume tous ses choix, que ça soit ses goûts vestimentaires, ses petits amis, ou toutes ses actions, peu importe ce que les autres pensent, il aura raison. A une grande capacité à prendre sur lui-même et à tout intérioriser. Mais, à force d’intérioriser, il finit par péter son câble au bout d’un moment, dans ces cas, mieux vaut ne pas être à côté de lui.
Très bon élève, il a l’habitude d’avoir toujours raison, et lui prouver qu’il a tort nécessite un argumentaire sans faille.
Il ne se fie généralement pas  aux premières impressions, et cherche toujours à aller plus loin, chercher et creuser  pour voir qui les gens sont vraiment.
Véritable fêtard, il sera toujours pour aller sortir. Donnez-lui un endroit et une heure, il y sera. Il reste cependant loin de toutes substances illicites et ne fume pas.

Qualités : Calme, sympathique avec ses amis, et ouvert d’esprit. Intelligent, il choisira dans la plupart des cas de réfléchir plutôt que de foncer la tête baissée en prenant une décision.

Défauts : Provocateur, joueur, têtu, manipulateur et rageur.
Maladie Mentale : Hématophobie (peur du sang)

Karma : Neutre pour le moment

Histoire et Méthode d'introduction :  

Au début des années 2000, après le soi-disant bug qui n’eut jamais lieu et l’apocalypse prévue qui ravagea bien la connerie des gens, Tom et Rose Williams, accompagnés de leur ainée Madilyn, et du jeune Gregory, s’installèrent dans un très bel immeuble de Manhattan, pour commencer une nouvelle vie. Ayant  un niveau de vie assez élevé, sa mère étant médecin et son père trader, ils n’avaient pas de problèmes financiers. Leur appartement, en haut de tout, surplombait la ville, et on se sentait maître du monde.

Ses parents restaient discrets, vivaient un train de vie simple, ne faisant pas trop de folies, et économisant pour l’avenir de leurs enfants, et limite des trois générations à venir. Mis à part les dîners romantiques et l’appartement, ils restaient humbles, et savaient profiter de chaque moment en famille. Gregory s’épanouissait au milieu de cette joyeuse famille, jouant avec sa sœur en faisant barbie contre ken et s’amusant avec des toupies. Sa mère ne manquait pas de leur fournir l’affection dont ils avaient besoin, et leur père, même s’il revenait tard le soir et partait encore plus tôt le matin toute la semaine, était toujours là pour eux en faisant bien vivre leur foyer.

C’était l’hiver, et noël allait pointer le bout de son nez à New-York. Les rues étaient enneigées, et les deux gamins, frère et sœur, allaient souvent s’amuser dans la neige, que ce soit pour faire un mini igloo pour les poupées de sa sœur, ou des batailles de  boule de neige, le parc était leur terrain de jeu favori. Ce dimanche-là, Tom avait ramené un sapin chez eux. Il faisait chaud dans leur appartement, et, une fois le sapin de noël décoré et  illuminé, ils allèrent tous les quatre savourer un bon chocolat chaud devant la cheminée.

Le téléphone personnel de Tom sonna, et il répondit. Gregory pouvait entendre une voix inquiète et nerveuse au bout du fil, comme si quelque chose n’allait pas. Mais c’était absurde, à noël tout allait bien ! La voix de Tom commençait à chanceler, et il perdait toute son assurance. Rose Williams, commençait à s’inquiéter, quelque chose ne tournait visiblement pas rond, et elle n’aimait pas ça du tout. Elle accompagna ses enfants dans une autre pièce, et les laissa jouer avec leurs jouets.

Puis, les deux époux se retrouvèrent dans le salon, et une conversation agitée parvenait aux oreilles de Madilyn et de Gregory. Ils entendaient des bruits dispersés dans l’appartement, leurs parents courant un peu dans tous les sens. Gregory, intrigué, sorti de la pièce où il jouait.

-Greggy, Maddy, venez ici, dit leur mère, d’une voix tremblotante lorsqu’elle les vit. On va faire une petite sortie nocturne pour voir la ville illuminée, mettez vos vêtements chauds et on s’en va. Compris ?

Les deux gamins, un peu désorientés, mais contents de sortir parce qu’il était tard, obéirent et commencèrent à suivire leurs parents, qui voulaient partir avec le strict minimum.

Puis, ce fut le début de la fin.

Des pas rapides dans l’escalier de secours s’étaient fait entendre, et les fenêtres se brisèrent dans  un éclat fracassant. Deux colosses armés se s’introduisirent dans l’appartement, menaçant les parents et les enfants. Ils donnèrent des ordres dans  une langue qui leur étaient  inconnue, et Tom murmura aux oreilles de Rose. Leur mère, les yeux commençant à s’humidifier, alla vers ses enfants, les guida vers leur chambres, et leur dit que finalement leur sortie était annulée. Elle ferma la porte, les laissant dans leur chambre. Puis, ce fut l’attente.

Morts de trouille, les deux enfants savaient que quelque chose se passait, et que quelque chose ne tournait pas rond, mais ils obéirent  à leur mère, et restèrent dans leur chambre.

L’attente leur semblait longue, et rien ne se passait. Ils ne pouvaient entendre que quelques cris étouffés provenant des chambres à côté qui perturbaient le silence qui régnait. Puis, un cri de leur mère retentit dans l’appartement, traversant leur porte.

N’y tenant plus, Gregory ouvrit leur porte, et déboucha sur le salon.

Sa mère était sur le tapis, et le regardait.

-Maman ! cria-t-il, content de la voir.

Cette dernière lui tendit la main. Puis Gregory vit. Cette main était ensanglantée, d’un rouge qui s’étalait dans tout le salon. Du sang, partout.

Les murs en étaient tapissés, et deux corps inconnus gisaient sur le sol, membres déchiquetés et ventre ouvert. Leur salon qui était autre fois un endroit de bonheur s’était transformé en une salle où l’enfer régnait.

Devant tant d’horreurs, il s’évanouit.

Il rouvrit les yeux plusieurs fois, parfois ne voyant rien du tout, et parfois revoyant le salon plein de sang, avec sa mère qui pleurait et le tenait dans ses bras ensanglantés.
Ses réveils furent ponctués par des sirènes qui retentissaient au loin, et la voix des agents de police qui posaient des questions.

Plus tard, il apprit que son père avait été kidnappé, torturé en vain, pour son argent. Il avait été retrouvé, avec de graves lésions cérébrales et de grosses séquelles physiques quelques jours plus tard par un éboueur au fond d’une ruelle.

Ses parents s’installèrent à San Francisco, loin de New-York, et loin du monde de la finance. Ils habitaient dans une maison modeste, vivant  du travail de leur mère et des économies de leur père. Ce dernier, condamné à passer le restant de sa vie en fauteuil roulant, s’était rétabli, et il avait réappris en l’espace de cinq ans à vivre normalement.

Cependant, Gregory ne sortit pas indemne de cette expérience. Le sang l’horrifiait. Chaque fois qu’il y était confronté, le souvenir de cette terrible nuit revenait, et tout s’écroulait autour de lui. Heureusement, ce genre de situation était évité au maximum, et il grandit avec sa peur, tant bien que mal.

Il était un élève brillant, et s’intégrait bien. Il avait récemment confié à sa sœur puis à ses parents le fait qu’il préférait les hommes, et son petit ami fut bien reçu par tout le monde. Tout allait bien, il sortait régulièrement, et faisait partie d’un groupe d’amis les plus populaires du lycée.

Un soir, après avoir eu une dispute avec ses parents qui était partie de la rupture avec son petit ami, sa sœur l’avait emmené se distraire et se changer  un peu les idées. Greg’ était de nouveau dans la place, et dansait à fond comme tout le monde sur la musique qui faisait vibrer le sol.

Quelqu’un le  bouscula et s’excusa. Un gars mignon comme tout se tenait devant lui, et pour se faire pardonner, lui donna une autre boisson. Ils discutèrent tranquillement, et firent connaissance. Puis, Josh de son nom, lui proposa de s’isoler un peu. Il le suivit, et monta dans une des chambres de la maison de celui qui tenait la fête. Sa tête commençait à tourner, et il eut vite fait de s’assoir sur le lit de la chambre. Quelque chose ne tournait pas rond. Il commençait doucement à dériver, et son esprit lui échappait. La dernière chose dont il se souvenait, c’était voir le sourire de Josh pendant que Greg sentait le matelas dans son dos venir à lui.

Puis, ce fut le noir.


Multicompte : Voui ! Jake Anderson

Age : 17 ans

Nom de l'avatar : Colton Haynes

Comment avez vous connu le forum : Déjà là avant !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Martins

avatar

Maladie mentale : Troubles dissociatifs de la personnalité

Messages : 1244

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2268 rubz

MessageSujet: Re: Gregory (Greg) Williams   Sam 28 Juin - 21:08

Non on veut pas de toi. Tu connais la sortie.  Neutral 

Spoiler:
 

Comme tu t'en doutes tu es validé, tu rejoins le groupe charmant des illuminés et tu écopes du pouvoir suivant :

Hemo’ feel :
Si quelqu’un se blesse, même de manière minime, dans un rayon de 2 mètres autour de toi tout le monde dans ce rayon deviendra hémophile -toi compris- pour la durée de deux messages RP. Cooldown de 5 messages RP.


Tu connais les formalités d'usage (bourse et sac à dos, feuille perso...) donc tu sais ce qu'il te reste à faire et pour le RP... bah il commencera avec le début du shuffle, à Elipse ! Je viendrais te poster ici le lien quand le topic sera créé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exil.hypeforum.net
 
Gregory (Greg) Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose : l'Exil :: Avant le grand saut :: Présentation :: Personnages validés-
Sauter vers: