AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerboutiqueConnexion

Partagez | 
 

 Sextus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Marchand de sable

avatar

Messages : 355

MessageSujet: Sextus   Lun 25 Avr - 11:57

Si on montait au sommet d'une grande tour, on pourrait y contempler un ciel bleu où voguent quelques nuages épars et un Soleil doré réchauffant les cœurs. Il n'en faut pas moins pour voir pousser, tout autour de la ville, des champs gorgés de récoltes et les plus fameuses vignes, cépages, oliveraies et vergers de tout Dreamland.

Du haut de cette même tour, on y verrait aussi la grande ville, avec ses rues étroites, ses toits en tuiles briques, les cordes allant d'une fenêtre à l'autre pour y sécher le linge en pleine rue. Ces rues et ruelles sont aussi étroites que bondées d'habitants aux allures de romains des temps anciens. Diverses modes habitent cette riche cité de Sextus, allant de la toge blanche sénatoriale aux tissus richement ornés et encapuchonnés. Il n'est pas rare de croiser aux coins des rues des catins de tout genre, des mercenaires en manque de travail, et quelques habiles voleurs prêts à détrousser le premier pigeon venu. C'est une ville très accueillante et agréable, avec un marché à ciel ouvert, constamment en activité.

Cette cité est le repaire de tous les dilettantes de ce monde, car Sextus est une ville où prospèrent tout les vices, et surtout la Luxure. Il n'y a que peu de lois qui la régissent, et ce sont les lois de la gardienne de la tour : Asmodée. Ainsi, la vente d'esclaves n'est pas interdite, ni l'exhibition en public ou l'atteinte à la pudeur, qui sont même plutôt appréciées.

On y verrait également au-dessus de la cité la tour Magne, la tour de la Luxure gardée par l'irrésistible Asmodée. L'édifice apparaît petit et délabré mais ce n'est qu'une façade. La tour se poursuit à l'intérieur de l'à-pic rocheux et son somment consiste en une chapelle simple et grisâtre, en ruine, contenant une énigme. Elle révèle la position de l'entrée pour s'introduire dans la tour.

Pour finir, l'imposante structure en amont de la cité, le gigantesque Colisée. Les spectacles de jour et de nuit amusent et punissent la cité au rythme des combats et autres spectacles. Il faut parcourir un long chemin serpentant autour d'une colline dénuée de végétation pour parvenir à l'entrée de ce lieu colossal. Çà et là, des bouches d'égouts scellées surgissent du sol tels des taupinières pour rejoindre le réseau entretenu des égouts de Sextus, reliant tout les édifices du coin et se jetant dans une rivière polluée à un bon kilomètre de la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sextus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose : l'Exil :: Continent Chimérique :: Sextus-
Sauter vers: