AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerboutiqueConnexion

Partagez | 
 

 Les Terres Gelées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Marchand de sable

avatar

Messages : 355

MessageSujet: Les Terres Gelées   Jeu 21 Avr - 13:04

Les Terres Gelées sont peut-être l'un des endroits les plus inhospitaliers de Dreamland... si l'on met de coté Freedoom et Enojo. Tout n'est pratiquement qu'une étendue blanchie jusqu'à l'horizon par des neiges éternelles. Des vents glacials balayent inlassablement cette plaine où la température peut chuter à -50°C et les animaux ou végétaux qui parviennent à survivre dans de telles conditions sont très rares. Comme une étincelle de vie au milieu d'un champ mort, quelques îlots de végétation apparaissent de temps en temps, alimentés par des sources réchauffées en amont par les volcans d'Enojo. Ces espaces prenant alors des allures de terres de répit sont très souvent occupés par des braconniers, des voleurs, ou des marchands inconscients qui s'autorisent une pause.

Autrement, la présence d'hommes et d'animaux est aussi rare, sinon plus, que celle des petites oasis isolées par l'immense mer de neige. Aucun village n'a pu s'y développer, encore moins une ville, ou tout ce qui peut y ressembler de près ou de loin. Les seuls fous qui ont osés s'installer ici et là, disséminés avec soin aussi loin que possible les uns des autres, sont de vieux ermites associables qui ont fuit toute forme de civilisation, ou bien des échappés du camp de travail d'Enojo qui ont préféré composer avec les températures cinglantes plutôt qu'avec le poids du labeur forcé.

Comme toute règle a son exception, un peu à l'écart de toute compagnie austère et morne se cache le village du Père Noël. On raconte parfois que c'est la magie qui émane de sa vaste fabrique de jouet qui a fait apparaître cet endroit où règne une joie de vivre festive gravitant autour de la fête du 25 décembre. La poudreuse blanche qui se refuse à cesser de tomber recouvre les toits colorés, certains lampadaires ont des allures de grands sucres d'orge et sur la place centrale, un immense sapin surplombe le village. Sa décoration était chaque année une affaire municipale, organisée de façon exemplaire par le petit maire qui avait tout du gentil grand-père souriant.

Malheureusement, même cet endroit féerique pâtit des dérèglements étranges survenus après le réveil du Marchand de Sable. Les blizzards ont renforcé leur puissance et multiplié leur fréquence, paralysant parfois les activités des villageois pendant plus d'une semaine. Plusieurs épidémies se sont répandues inexplicablement, atteignant autant les hommes que les animaux ou les rares plantes qui sont élevées dans de minuscules serres isolées du froid. La libido des dreamlandiens s'est accrue simultanément à une augmentation du nombre de loups que l'on entend hurler à la Lune. Pendant longtemps, de grandes plaisanteries ont couru parmi les villageois optimistes qui ne se séparaient pas de leur joie de vivre ; mais celles-ci ont cessé le jour où un lycan a attaqué la bourgade et dévoré un octogénaire. Dès lors, une série de peurs paniques s'est propagée : les gens ont eu peur de mourir ou du feu, certains ont même eu peur d'avoir peur. A l'image de tous les campements retirés dans les Terres Gelées, qui subissent les mêmes fléaux, le village du père Noël semble s'éteindre à petit feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Terres Gelées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose : l'Exil :: Continent Onirique :: Terres Gelées-
Sauter vers: