AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerboutiqueConnexion

Partagez | 
 

 Joyeux noël !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Marchand de sable

avatar

Messages : 355

MessageSujet: Joyeux noël !   Jeu 1 Déc - 19:18

Pour cette occasion, le père noël vous a envoyé une missive quémandant votre aide. Depuis que les voyageurs l'ont sauvé il les tient en grande estime et compte maintenant sur eux pour l'aider dans de nombreux menus travaux.

Fabriquer des jouets, écouter les souhaits des enfants, trier son courrier, entretenir le traîneau... nombreuses sont les tâches à accomplir, il ne vous reste plus qu'à trouver celle qui vous convient le mieux.

Travaillez bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene Nymphadora

avatar

Maladie mentale : TOC des épouvantails

Messages : 582

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1062 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 9 Déc - 14:19

[HRP : j'inaugure donc ce topic de remplacement. Je rappelle qu'il n'est pas fait pour y poster régulièrement, mais pour dépanner ceux qui verrait leur topic principal bloqué pendant l'évènement de Noël. Je me permets d'écrire là parce que... bah je ne pourrai pas être débloqué avant 20h30 (voire plus), et je ne serai pas disponible ce soir avant.... voilà, mais tout ça dire que c'est n'est pas une incitation à poster ici, j'ai une bonne raison =3]


« Coca cola, partenaire officiel de Noël »

La grande banderole hissée sur un lampadaire qui clamait cette publicité outrageusement capitaliste battait au vent glacial des terres gelées. Selene l’avait longuement regardée, intriguée, avant de se tourner vers la route qui menait à la fabrique du père Noël. Ça faisait très longtemps qu’elle n’était pas venue, pourtant elle avait l’impression que la veille encore, elle affrontait le froid rude de cette région de Dreamland avec diverses autres voyageurs pour aider les lutins à sauver les fêtes.

Cette fois-ci, elle avait reçu une lettre apportée par un hibou portant un bonnet rouge lui faisant une nouvelle fois part de la reconnaissance du Père Noël, et lui demandant si elle pouvait se rendre au pôle nord pour travailler dans l’atelier. La rouquine n’avait pas résisté à l’envie de retrouver l’émerveillement des jouets en confection, la chaleur de la chaudière ventrue, le cliquetis incessant des rouages géants, toute cette magie qui devait avoir été puisée dans l’imaginaire des enfants. Le sien aussi ? Va savoir…

Une fois arrivée à destination, la toquée n’eut pas le temps de secouer sa chevelure couverte de flocons de neige que ces derniers avaient déjà fondus. Plusieurs hommes minuscules, dont certains qu’elle croyait reconnaitre, vinrent à sa rencontre en lui souhaitant un bon retour afin de la conduire à son poste. Selene fut affectée au contrôle des peluches en fin de chaines, dans la partie de l’usine réservée aux présents des moins de six ans. Son rôle ? Simplement vérifier que les ours en peluche et autre confrères arrivaient correctement réalisés, sans œil manquant, sans patte en plus, sans trou ni malformation. Tâche difficile quelque part, se dit l’adolescente, car cette année, si un enfant recevait une peluche avec un défaut de fabrication, ce serait de sa faute.

La rouquine remercia les lutins, passa une main dans sa crinière flamboyante et se mit au boulot. Pas d’interruption dans la chaine, et elle devait aller vite, car un nouvel objet à examiner arrivait exactement tous les 9 secondes. Heureusement que le travail des ouvriers permanents de l’atelier était si professionnel et attentionné que la jeune fille n’eut pratiquement jamais à jeter un produit dans le charriot consacré aux peluches ratées. La chaleur faisait transpirer la toquée, mais elle persévérait avec enthousiasme. Le contexte s’y prêtant merveilleusement, elle ne put s’empêcher de chantonner l’air de « What’s this », du film « The Nightmare before Christmas ».

- Tulum… tulum… tulululululum…♫ ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Anderson

avatar

Maladie mentale : Thermoréactif

Messages : 442

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 504 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 9 Déc - 21:00

[HRP: je me permets de poster ici parce qu'à moins que mes collègues postent tout les trois avant minuit, je me retrouve bloqué et je m'impose de respecter ça vu ce qui s'est passé]

________________________________________________________________________________________

Jake, aperçut au loin dans le froid de l'hiver de Noël une bannière étrangement familière à son monde qui lui rappelait une histoire. En effet le père Noël était à l'origine bel ou foncé ou vert selon les régions, et Jake n'avait pas cru la personne qui lui avait dit cela, car dans son âme de jeune petit garçon, le rouge, c'était Noël. Mais, la fameuse marque de soda avait remplacé l'image reçue du père noêl et l'avait rougi. Depuis, il s'était aussi mis au rouge, pour suivre les fluctuations de la mode.

"Ouvrez du coca-cola, Ouvrez du bonheur!"

Cette phrase faisait bien rire intérieurement Jake, vu qu'il n'avait pas vu de Coca-cola dans Dreamland depuis son arrivée. Néanmoins, Il n'était pas venu ici sans raison. Le père noël lui avait envoyé une lettre réclamant son aide, et qui ne rêverait pas de travailler pour le père-noël? Le problème était que Jake n'avait toujours pas de T-shirt et que son bonnet et son écharpe ne suffisaient pas à contenir le froid extérieur, c'est pourquoi il avait les cheveux glacés depuis le début de son périple, et avançait à la vitesse d'un âne.

Il vit Selene entrer dans la grande bâtisse, sorties toutes deux de nulle part, et s'empressa d'aller gagner l'intérieur vu la chaleur interne régnant. Une fois pénétré dans la place chaude, les courts amas de cellules sur la tête de Jake passèrent du gel au feu, et il se mit au travail en bousculant les lutins. Et puis il en avait rien à faire de ces pauvres lutin, du moement qu'il faisait des beaux et zolis cadeaux! Il essaya de suivre la cadence rapide de la chaine qui était abominable et ne put que s’émerveiller devant le travail très bien accompli de Selene.

-Arg! fit Jake.

Il venait de faire tomber la pile de cadeaux qu'il avait fini d'emballer, et il y eut plusieurs choses de cassées, les lutins s'affolèrent, coururent dans tout les sens et furent calmés par le lutin en chef qui demanda à Jake de réparer ses erreurs tout en lui aspergeant les cheveux d'eau tiède.

Il se remit rapidement à la cadence après avoir ramassé les bouts de cadeaux et chanta la mélodie de la chanson que chantait la rouquine, sans en connaitre l'origine. *Music!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melena Autumn

avatar

Maladie mentale : Thanatophobie

Messages : 1512

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2173,5 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 12:12

Melena pensait ne plus avoir à retourner chez le Père Noël et pourtant… la voici de retour dans les Terres Gelées, parce que le gros barbu lui avait amicalement demandé – comme à plusieurs autres voyageurs sans doute – de venir l’aider pour certaines de ses tâches annuelles. L’adolescente ne se souvenait plus exactement de ce qui l’avait convaincu de se présenter dans l’atelier en pleine effervescence, mais le fait est qu’elle était là, attendant patiemment non loin de la grosse chaudière ventrue qu’on vienne la conduire à son poste. Sa combinaison couverte de neige brillait à la lumière de l’éclairage, tout comme ses longs cheveux qui cascadaient avec un chaos ordonné sur ses épaules frêles. Elle aurait bien voulu voir les jumelles, mais elle ne savait pas si elles aussi avaient été appelées pour cette année.

Finalement, on conduisit l’irlandaise dans une partie de la grande bâtisse éloignée des rouages dansant qui tournaient à plein régime. Immédiatement, Melena perçut de délicieuse odeur de pâte à gâteau, de chocolat chaud, de vanille, de cannelle, de fleur d’oranger, et la chaleur douce des fourneaux vint caresser ses traits pâles alors qu’elle pénétrait dans une grande cuisine. Là, on s’affairait à préparer toutes sortes de goûter et sucreries de Noël qui seront distribués plus tard dans la ville enneigée en contrebas, et même parmi toutes les personnes qui avaient travaillé à l’atelier. La nécrophobe se vit donc confié un tablier, posa ses affaires dans un coin, se lava les mains précautionneusement, attacha ses cheveux en chignon, et se mit au boulot.

Sa tâche consistait à surveiller la cuisson de petits biscuits sablés qu’on lui apportait sur de grandes plaques noires presque trop lourde pour elle ; à mi-cuisson, elle devait aussi badigeonner les gâteaux de jeune d’œuf pour qu’ils dorent correctement. On lui avait confié une paire de gants épais pour qu’elle ne se brûle pas, mais à chaque fois qu’elle ouvrait le grand four à bois, la bouffée brûlante qui lui sautait au visage faisait pleurer ses yeux gris.

En très peu de temps, elle fut en nage, mais il fallait admettre que ce travail était reposant mentalement. Pas de dangers de mort, pas de monstre criminel, juste l’ordre périlleux de ne pas faire brûler les biscuits qu’on lui confiait. Pendant ses moments de latence, son regard sautait d’un autre ouvrier non-lutin à un autre, essayant de voir si elle reconnaissait quelqu’un, et quelqu’un qu’elle aimait bien de préférence. Jade et Elie aurait bien sûr été les plus souhaitées, mais pourquoi pas Myia, voire même cet Alex Stoneheart qu’elle avait perdu de vue depuis son passage à Formatek. Bien que tout portait à croire qu’il n’avait pas survécu au crash de Blaine au bout de sa ligne, l’adolescente s’attendait toujours à le voir réapparaitre sans prévenir avec Lysander… comme si elle ne pouvait pas admettre leur mort.

Ce moment de rêvasserie lui avait coûté la cuisson d’une fournée de petits gâteaux en forme d’étoile qui était en train de brûler. L’irlandaise les sortit précipitamment du four, constatant alors qu’ils avaient commencé à adopter une teinte marron foncées qui n’étaient pas franchement signe qu’ils étaient immangeable, mais qui forcément les rendaient moins jolis… et un peu plus cuits que les autres. A cet instant, un des lutins responsables jeta un regard appuyé à la nécrophobe, ce à quoi elle répondit par une moue gênée en murmurant :

- Désolé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Baldwin

avatar

Maladie mentale : Hypersexualité

Messages : 398

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1358 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 12:18

Liam avait chaud. Il ouvrit légèrement le col de son épais manteau rouge et décolla quelques secondes sa barbe synthétique de son visage humide de transpiration. Il faisait une chaleur à crever sous ce costume et l’oreiller qui lui servait de rembourrage au niveau du ventre n’aidait pas plus que le chauffage mis au maximum pour le bien-être des bambins venus faire leurs courses ici avec leurs parents. Depuis sa chaise immense le tueur attendait que les plus vénaux viennent grimper sur ses genoux pour lui glisser à l’oreille leurs désirs les plus secrets, et souvent irréalistes.

Le supermarché du petit village était bondé en cette période de fête, empli de famille pressées de remplir leur frigo avec mille et une saveurs qui ne rendraient la fête que plus belle. Normalement le père-noël en personne s’y rendait pour prendre commande et émerveiller petits et grands mais les temps étaient durs, le timing serré et c’est ainsi que le violeur s’était retrouvé à jouer les imposteurs. Personne pour l’instant ne l’avait démasqué et il ressentait dans son bas ventre la jubilation du pedobear. C’était l’occasion rêvée pour faire payer leur bonheur volé à un ou deux de ces enfants gâtés.

Alors qu’il replaçait correctement sa barbe et réajustait ses lunettes en fil de fer un gamin accouru vers lui les yeux pleins d’étoiles. Il devait avoir 5 ans, 6 tout au plus et ne semblait rêver que de le rejoindre pour lui déclamer sa liste de centaines de cadeaux. Liam l’accueilli sur ses genoux avec un sourire carnassier qui paraissait juste bonhomme grâce au postiche, et l’enfant s’accrocha aussitôt à son cou pour déverser sur lui un babil agaçant.

- Bonjour père noël ! Dis dis ! J’ai été sage, alors est-ce que je pourrais avoir la voiture télécommandée magic wings, le dernier JI Joe, un circuit de voiture, une… euh… c’est quoi dans votre poche ? Y’a un truc dur qui me fait mal à la fesse.

Les yeux naïfs du gamin papillonnèrent alors qu’il levait un visage curieux vers le trentenaire. Celui-ci s’humecta les lèvres avec lenteur en tentant de réprimer l’érection qui se développait sous sa ceinture au même titre que l’un de ses bras bien heureusement caché par l’épaisseur du costume. Il avait une envie folle d’offrir à ce gamin trop gourmand le genre de fête auxquelles il avait eu droit, juste pour qu’il arrête de réclamer et se contente de ce qu’il avait déjà. Les envie de meurtres et de sexe se mêlaient de manière entêtante mais il fallait se contenir. La foule était trop dense pour se permettre pareille folie.

- C’est ton cadeau de noël mon petit, je le garde bien sur moi pour ne pas l’oublier le moment venu.

- Han ! Trop bien ! C’est quoi ?? se réjouit le petit en battant des mains.

- Une jolie surprise, lui susurra-t-il à l’oreille

Il laissa l’enfant glisser à terre pour aller crier de joie plus loin. De son côté son cœur battait la chamade sous le flux hormonal et le désir de vengeance brûlant. « Trop bien » hein ? Oui, ça le serait pour sûr. Le tueur se laissa aller sur l’un de ses accoudoirs, le menton calé dans sa main alors qu’il regardait la silhouette du gosse disparaître à l’intérieur d’une boutique. Ils étaient des centaines, des milliers comme lui. Enfants qui se croyaient sage mais qui ne méritaient que la visite du père fouettard. Il se promit mentalement de rendre une visite nocturne à quelques-uns d’entre eux quand une fois fluette lui fit baisser les yeux.

C’était une petite fille aux cheveux blonds comme les blés, le visage emmitouflé dans une écharpe épaisse d’un rose pimpant. Ses yeux brillaient de convoitise alors qu’elle tirait sur sa manche pour attirer l’attention de l’idole de tous les enfants du monde avant de lui souffler comme s’il s’agissait d’un secret :

- B’jour… vous pourriez me laisser monter dans votre traineau ? Maman m’a dit que je devais pas demander, mais ça vous dérange pas heiiin ?

Non en effet, ça ne dérangeait pas. Il se leva et entraina l’enfant derrière lui avec un sourire inquiétant que les passants ne remarquèrent même pas. On ne faisait jamais attention aux autres quand on était focalisé sur son nombril après tout, et cette fois ci ce n’était pas plus mal. L’occasion de jouer un peu dans un coin tranquille ne se présenterait peut-être pas de sitôt…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jade Martins

avatar

Maladie mentale : Troubles dissociatifs de la personnalité

Messages : 1244

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2268 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 12:47

Jamais elles n’auraient cru qu’autant de courrier aurait pu être réuni au même endroit. Jade et Elie restèrent un moment plantée sur le seuil du hangar qui jouxtait la fabrique de jouer, bouchée bée devant le spectacle auquel elles assistaient. Le lieu croulait sous des tonnes de papier, papier glacé, papier doré, lettre à l’écriture maladroite et aux charmantes décorations qui aurait fait fondre le cœur des parents des charmants bambins qui les avaient envoyés. Elles étaient empilées de manière savante, tours de pise d’un blanc cassé qui grimpait jusqu’au plafond de tôle.

- Que… comment ça peut tenir ? s’interrogea Elie en haussa un sourcil.

- La magie de noël ? répondit Jade avec un sourire en coin.

On les invita à rejoindre une armée de bureaux autour desquels s’affairaient lutins, humains et autres bestioles humanoïdes sur lesquelles aucune des jumelles n’aurait été capable de coller un nom. Les deux adolescentes prirent alors un siège devant une pile de documents et un petit ordinateur pendant qu’on glissait dans leur main un joli coupe-papier doré. Théoriquement la tâche était simple : ouvrir le courrier, vérifier si les enfants étaient listés parmi ceux qui avaient été sages toute l’année et si c’était le cas rentrer la commande dans le fichier des jouets à produire. Techniquement… elle l’était vraiment.

La bonne et la mauvaise jumelles se mirent au travail sans attendre, tranchant les enveloppes pour en tirer les vœux et les espoirs de milliers d’enfants. Certaines étaient illisibles et ne leur facilitaient pas la tâche, d’autres étaient bourrées de fautes d’orthographe mais Jade ne pouvait pas s’empêcher de trouver ça mignon. Elie elle, trouvait juste ça irrespectueux pour les pauvres travailleurs comme eux qui devaient se tuer les yeux pour déchiffrer les caprices d’un enfant qui ne mériterait peut-être rien. Elle jetait d’ailleurs à la corbeille avec un sadisme évident les missives des enfants privés de cadeaux faute d’avoir eu une bonne conduite.

- Héhé… ça lui apprendra à tirer les cheveux de sa sœur et à cacher les clés de la voiture de ses parents derrière le canapé, ricana El’ en roulant en boule une feuille de papier avant de la lancer dans la poubelle, Yeah ! Panier !

- Elie ! Ca se fait pas ! s’offusqua Jay les yeux ronds.

- Bah quoi ? Il est pas sage, j’y peux rien moi. Il peut s’en prendre qu’à lui.

La mauvaise jumelle haussa les épaules pour signifier son désintérêt total pour la détresse du gamin qui découvrirait un vide énorme au pied du sapin au matin de noël et se saisit d’une nouvelle enveloppe. C’était dingue le nombre de mioches qui savaient pas se tenir et certains avaient un fichier bêtise plus fourni que le casier judiciaire de criminels expérimentés. Et dire qu’ils croyaient vraiment qu’ils recevraient quelque chose ! Dans le monde réel ils auraient peut-être été gâtés, mais dans un monde où le père noël existait vraiment ce genre de croyance utopique était parfaitement risible.

Elles continuèrent ainsi longtemps, assez pour avoir mal aux yeux du moins. Leurs mains couvertes de coupures de papier ne les empêchaient pas de mener leur tâche à bien avec un intérêt amical du côté de Jade et une satisfaction légèrement malsaine de celui d’Elie. Mais peu importe l’origine de leurs motivations respectives, elles travaillaient vite et bien au point d’arriver au bout de leur masse énorme de travail de la journée. C’est avec une synchronisation parfaite qu’elles s’étirèrent avant de bailler de manière sonore alors que leurs collègues se félicitaient mutuellement de leur labeur de la journée en se lançant des « bon travail ! » à tour de bras.

- Enfin fini ! Tu crois qu’on aura des cadeaux nous aussi ? demanda Jade, pensive.

- Nous ? Même pas en rêve ! rétorqua son double en éclatant de rire.

Avec tous les morts qu’elles avaient sur les bras, on pouvait être sûr qu’elles se trouvaient sur la liste noire du père noël depuis longtemps déjà mais savait-on jamais… les fêtes de fin d’année réservaient parfois des surprises.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exil.hypeforum.net
Eve M. Todrovitch

avatar

Maladie mentale : Troubles paranoïaques

Messages : 316

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 485,5 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 13:15

Dans les vestiaires de la boutique où elle avait été embauchée pour la période de Noël, ça faisait cinq bonnes minutes que la russo-américaine se regardait dans un miroir. Elle ne se reconnaissait tout bonnement pas, et pourrait presque admettre qu’elle était jolie si elle n’avait pas perdu les considérations de ce genre de chose depuis longtemps. Bien sûr, l’uniforme « spécial » qu’on lui avait demandé de porter n’était pas à son goût, mais c’était bien la première fois de toute sa vie – ou peu s’en fallait – qu’elle était vraiment mise en valeur en tant que femme. Sa robe rouge de Mère Noël décolletait juste légèrement sa poitrine blanche, épousait sa taille plus mince et s’ouvrait à partir de ses hanches en une succession de voiles flottants décorés de pompons et de rubans. Des collants écarlate enveloppaient ses jambes, faisant presque oublier leur musculature trop dure, des bottes à talons allongeaient sa silhouette et un bonnet à grelots trônait sur sa tête.

Malgré tout cela, le plus étonnant résidait dans son visage, maquillé pour l’occasion, dissipant même son inexpressivité dérangeante. Ses cils recourbés, mis en valeur par du mascara, une touche de fard à paupière noisette, et voilà que ses yeux glacés ressortaient en la manière d’un gouffre sans fond mystérieux. Un peu de rose sur les joues pour la rendre moins pâle, du rouge à lèvres intense – ce qu’elle n’avait pas mis depuis longtemps – une laque spéciale sur ses cheveux noirs pour leur donner l’air d’être couverts de paillette, et voilà le travail.

S’arrachant à son reflet, Eve partit se placer à sa caisse qui l’attendait sagement, dans un magasin de jouets. Moins de cinq minutes après, un premier bambin accourut jusqu’à elle, une boite de train mécanique dans les mains, sa mère le suivant de près avec d’autres fournitures dans les bras. S’efforçant de rendre sa voix plus colorée, moins mécanique, elle réclama à la dreamlandienne quelques 300 rubz et rangeant soigneusement les gemmes récoltées avant d’accueillir une petite fille blonde comme les blés qui s’exclama :

- Maman ! Maman ! Mamaaaaan ! Vite, j’veux voir le père Noël après !

Un court instant, un éclair de folie fissura la parure saine de la russo-américaine. Les gosses capricieux l’écœuraient, parce qu’il y avait des milliers d’enfants qui devaient se contenter de très peu, voire de rien du tout, pour les fêtes de fin d’année – elle en était un exemple vivant. Bien sûr, ça n’était pas leur faute si leurs parents les éduquaient dans une bulle où trônaient l’égoïsme et la gourmandise, mais le résultat était que plus tard, ils devenaient ces rebuts de la société qui se nourrissaient d’injustices sur le dos de ceux que la vie a banni.

- Mademoiselle ?

La mère de famille venait de tirer la détenue de son écart paranoïaque. Cette dernière s’efforça de sourire, même si ça devait paraitre étrangement crispé, puis saisit les articles qui lui étaient tendus en rétorquant :

- Excusez-moi. Ça vous fera 127, 99 rubz.

Lorsque la gamine fut partie en courant, sa mère sur les talons, Eve soupira en passant une main dans ses cheveux. Noël n’était vraiment pas une fête pour elle. Elle avait l’impression que tout n’était qu’une gigantesque pièce de théâtre pour la narguer, lui cracher sa solitude au visage, elle qui avait passé ses six derniers Noël seule en prison, et les quatre précédents à flirter avec les coins miséreux des États-Unis. Peut-être était-ce le cas d’ailleurs ? Le sadisme du Père Noël l’aurait poussé à la faire venir spécialement à ce poste, pour lui rappeler qu’elle serait privée de fête jusqu’au restant de ses jours ?

Ce n’était pourtant pas le fait en lui-même qui la travaillait, parce qu’il y avait longtemps que le cœur glacé de la taularde ne répondait plus aux stimuli émotionnels de ce genre de contrariété, mais plutôt le principe en lui-même. Dans ses entrailles le monstre grognait de mécontentement, pour le simple fait de se retrouver à faire la guiche en talon haut dans une boutique pour enfants gâtés. D’ailleurs, un gosse d’une trentaine d’année s’avança vers sa caisse, les bras vides, l’air sûr de lui, et demanda en se penchant en avant comme s’il voulait confier un secret.

- Excusez-moi mademoiselle… je cherche un article que vous n’avez apparemment pas en rayon…
- Et c’est ? demanda la russo-américaine plus sèchement qu’elle ne l’aurait voulu.

Les yeux de l’inconnu eurent l’air de furtivement descendre explorer son petit décolleté avant de remonter s’accrocher à ses yeux froids.

- Votre numéro de téléphone, répondit-il avec le plus grand sérieux du monde.
- Oh… ça ne m’étonne pas, on préfère éviter de laisser cet article à la portée des abrutis.

Son ton glacial avait claqué comme un fouet, plus violemment encore que s’il elle l’avait giflé. Qu’importe si sa réaction était démesurée ou pas, elle n’était pas d’humeur à se faire accoster par des tentatives aussi vaines. Intérieurement, Eve espérait qu’il n’insiste pas, parce qu’elle savait que derrière se cachait des envies de possession, de soumission, de viol, voire de meurtre. D’ailleurs, ses perceptions altérées par la folie lui renvoyaient déjà le sourire penaud de l’inconnu comme une expression malsaine et sournoise. L’envie brûlante de se jeter sur lui pour le démolir consumait toute sa raison, morceau par morceau, et même lorsqu’il fût parti, la bête démente logée dans la taulard hurlait sa rage froide.

_________________
♫ Le sang épais & chaud galvanise mes mains . Mon cœur, par terre, emprunte le chemin qui mène à l'horreur d'une excitation morbide . ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ace Ridley

avatar

Maladie mentale : Pyromane

Messages : 492

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 688 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 15:49

A dire vrai, Ace était venu au pays du Père Noël plus par curiosité que par envie de travailler. Il voulait lui passer un savon et une grosse mandale de ne pas lui avoir offert le seul cadeau qu'il avait jamais voulu de toute son enfance, sinon de toute sa vie.
Il allait voir ce que ça faisait un môme laissé tout seul à la maison chaque noël de sa vie. Oui, CHAQUE noël le pyromane les avait passé avec lui-même comme seul compagnie et aujourd'hui il tenait sa revanche sur le gros plein de soupe : ça allait chier !

Il aperçut un gros bonhomme habillé en rouge s'affairant au loin mais les lutins interceptèrent Ace dans son élan.
- Booonjour, monsieur ! Que venez-vous faire ici ? Vous avez été sage cette année ? demanda un des lutins avec un sourire joyeux aux lèvres.
- Ta gueule répondit le Ken du tac au tac. Voyant à la tête du lutin que cette réponse ne suffisait pas, il rajouta une couche : c'que j'veux c'est aller casser la gueule à vot' gros porc en rouge, après j'me barre, promis. Et si y en a un ici qu'est pas content j'le crame.

Apparemment, il n'y en avait pas qu'un seul qui n'était pas content... Cela valut à Ace de se faire embarquer bien loin du père noël et il se retrouva à tester les poupées du rayon filles.
Quel job à la con... Il y en avait de toutes sortes : des grosses, des petites, des moches, des Barbies, d'autres qui parlaient avec cette voix pré-enregistrée agaçante...
Maaaamaaaaan ! Chui pas ta mère, pauv'conne !

Sortant de nulle part, Feufolé intervint juste à temps pour éviter la décapitation sommaire de la poupée.
- Ça a jamais été ta fête préférée, hein ? Avoue. Le petit esprit violet, de la taille d'une balle de tennis se tenait devant le pyromane, le fixant de ses petits yeux malicieux, sourire en coin.
- J'voix pas c'qu'y a d'sympa à gâter des petits trous du cul...
- Si tu veux, mon grand. Si tu veux. Mais pour une fois qu'on te confie un travail... Essaie que ça ne se termine pas en incendie général pour une fois... S'il te plaît.

Ace lâcha un profond soupir en roulant les yeux. Soit, pour l'instant il essaierai de garder son calme mais il ne promettait rien.
Le travail à la chaîne n'était pas très glorieux mais il aurait un salaire à la fin, et s'il n'en avait pas, il pourrait se venger en trainant le père noël en procès devant les prud'hommes. Hé hé hé !
Dans le lot, il y avait une poupée spécialement hideuse, avec un bras en moins, le visage à moitié fondu et dont la voix ressemblait d'avantage à un ogre qu'à une barbie princesse. Un sourire narquois naquit sur le visage du pyromane alors qu'il s'apprêtait à mettre la poupée dans la caisse "OK". Pas de chance : un lutin le regardait, bras croisés, désapprouvant de la tête.
- Bwoh, c'est une blague, quoi... Z'avez vraiment un humour de merde !
... Bon, c'est bon, ok ! Voilà, je la retire. Content ? Allez, casse-toi d'là tu m'pompe l'air !


Le lutin s'éloigna, le fixant avec un regard noir et lorsqu'il eut enfin disparu, le pyromane reprit la poupée et la jeta dans la caisse "OK" une seconde fois. Ouais c'est ça, tiens.. J'vais obéir à un nain maintenant hé hé hé !
- Oh c'est pas vrai... Feu' regardait le jeune homme avec lassitude. Il ne changerait pas : un vrai gamin.

Mais c'est ça aussi la magie de noël : même les grands redeviennent enfants le temps d'une nuit. Pour le meilleur comme pour le pire !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selene Nymphadora

avatar

Maladie mentale : TOC des épouvantails

Messages : 582

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1062 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 17:24

Ce fut soudainement le bazar dans son dos, et lorsque la rouquine se détourna un instant de sa tâche pour voir de quoi il s’agissait, quelle ne fût pas sa surprise de voir que c’était Jake qui causait à lui seule une petite apocalypse dans cette partie de l’atelier. Un instant, elle se demanda si elle devait l’aider à réparer ce qu’il avait cassé, mais la chaine de peluches ne l’attendait pas, et voilà qu’elle avait désormais deux jouets à examiner à toute vitesse. Se détournant alors du psychotique, désolé pour lui, la toquée poursuivit sa tâche en chantonnant un peu plus bas cette fois.

Elle avait travaillé un temps incalculable lorsque la machine s’arrêta et qu’on lui dit qu’elle avait terminé pour la journée. Plusieurs lutins vinrent la féliciter, récupérant les chariots qu’elle avait remplis pendant son labeur, puis la conduisirent à l’écart des machineries où certains rouages tournaient encore en produisant une musique magique de cliquetis et de tintements mécaniques. Selene s’éventait machinalement de la main tant elle avait chaud, et accueillit avec bonheur la fraicheur d’une salle de repos où étaient disposés un long bar et une multitude de fauteuils design, poufs, tables basses et autre chaises.

La rouquine se servit dans une assiette de biscuits sablés, se fit offrir un jus de fruits frais, puis s’isola sur une table encore déserte pour profiter de son encas. Après avoir savouré une gorgée de sa boisson et faillit fondre sous le bon goût de son gâteau, elle sortie de son sac son carnet à dessin pour y griffonner quelques épouvantails. Elle n’était pas angoissée, mais quoi de mieux après une journée de travail sinon de retrouver des amis ? Malgré ses nombreux coups d’œil, la jeune fille n’avait aperçu personne qu’elle connaissait bien. Il y avait eu Jake bien sûr, mais on ne pouvait pas dire qu’ils s’étaient beaucoup parlé auparavant, et elle ne se sentait pas de faire le premier pas.

Elle aurait bien aimé voir Dakota, ou James, ou encore Myia. Au précédent Noël, elles n’avaient pas eu spécialement le temps de se retrouver, mais Selene avait espérer que cette fois, elle aurait pu revoir son amie et, si possible, ne plus la perdre de vue. L’adolescente poussa finalement un soupir un peu triste alors qu’elle poursuivait son dessin et fût tirée de ses pensées par un homme déguisé en Père Noël qui faisait une tournée avec le plateau de biscuits. Avec un grand sourire, la toquée se servit et le grignota lentement tandis qu’elle achevait son œuvre. Pour rester dans le contexte, son épouvantail était vêtu d’un manteau rouge et d’un bonnet, arborait une fausse barbe et tenait une grosse chaussette vide au bout de ses bras en croix.

Sans véritablement raison, ce petit croquis lui rappelait un peu sa maison du Pays de Galles et ses parents qui avaient disparu. Disparu car au fond, elle ne les avait jamais vu morts… on lui avait appris avec tout le tact et la douceur possible ce qu’il s’était passé, mais son esprit d’enfant avait cristallisé Mr et Mrs Nymphadora dans leur dernière scène sinistre et chaotique. Nouveau soupir et la rouquine finit son verre. C’était loin tout ça maintenant, trop pour être inquiétée ; mais pourtant… ça restait indiciblement proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Anderson

avatar

Maladie mentale : Thermoréactif

Messages : 442

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 504 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 18:43

Jake continuait sur la chaîne de travail s'épuisant peu à peu, mais continuant sans relâche le travail épuisant, cette fois-ci d'emballer les divers cadeaux de différentes formes, les uns simplement carrés, les autres ronds, d'autres totalement difformes, d'autres des poupées, d'autres tellement énormes qu'il fallait plusieurs emballages pour entièrement les recouvrir. Certains étaient tellement petit qu'il fallait avoir une loupe pour les emballer parfaitement, et par chance, Jake se fit très peu de coupures.

Les cadeaux qui donnèrent le plus de mal à Jake furent les cadeaux difformes, car le papier se déchirait toujours, et il devait tout le temps faire appel aux autres lutin plus habiles pour faire ce type de cadeau. La chaîne allait de plus en plus vite pour Jake et cela devint presque impossible à soutenir, c'est pourquoi il fut énormément soulagé lorsque les machines s'arrêtèrent brusquement, le renversant presque. C'était ENFIN FINI! Il suivit Selene de loin, voyant qu'elle entrait dans une salle de repos. Il prit le même biscuit que Selene du même bonhomme en père noël et fit un sourire pas identique du tout, car chaque personne n'avait pas le même sourire! Mais il sourit avec le même enjouement, et alla rejoindre son amie, d'ailleurs il n'avait pas eu trop le temps de la rencontrer assez bien pour savoir des choses sur elle. Elle restait très gentille, pensait-il, et assez fragile. Il décida d'aborder un dialogue pacifiste avec elle.

-Salut! ça a pas été trop dur la journée? En tout cas moi je m'attendais pas à travailler dans l'atelier du père-noël un jour! Ça a été une surprise quand j'ai reçu sa lettre, j'étais trop content!

En effet, il ne s'attendait pas à cela, surtout qu'il ne l'avait jamais vu! Et cela s’additionnait à la magie de Noël qui était omniprésente! Les lumières brillaient de partout et tout était totalement envoûtant! Jake redevenait un enfant de trois ans à chaque fois que noël approchait, et cela était aussi tentant! C'est dans cet esprit que Jake continuait la bonne humeur éternelle de Jake!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dakota Earnshow

avatar

Maladie mentale : Phobophobie

Messages : 481

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1850 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 20:31

- Bloody Mary, bloody Mary, bloody mary… va accrocher l’étoile en haut du sapin tu veux bien ?

La revenante s’extirpa de la vitrine d’un magasin et toisa avec colère et incompréhension le bout de femme qu’était son invocatrice. Dakota, car c’était bien elle, lui rendit un regard blasé tout en tentant de ne pas lâcher une caisse pleine à ras-bord de décoration diverses et variées. Guirlandes classiques ou lumineuses, boules, sucre d’orge, bougies, figurines… tout ce qui représentait noël était fourré pêle-mêle dans cette boite en carton que la gamine peinait à trimbaler. Pourquoi le faisait-elle déjà ?

Ah oui ça lui revenait… parce qu’elle avait eu peur d’avoir peur que refuser l’offre du vieux barbu bedonnant lui porte préjudice.

A cause de sa stupide phobie elle s’était retrouvée dans ce village paumé des terres gelées à accrocher des symboles festifs un peu partout et au bout de deux heures elle ne sentait déjà plus son nez, ses oreilles et ses doigts. La blondinette renifla inélégamment pour empêcher son nez de couler avant de poser son fardeau en équilibre sur une bouche d’incendie alors que son pouvoir ouvrait la bouche pour s’insurger d’une demande si futile.

- Accrocher l’étoile ? Accrocher l’étoile ?? Mais que crois-tu donc que je sois ? Effrayer, hanter, blesser, te sauver et tuer je veux bien, mais décorer ne fait pas partie de mes attributions. Tu n’as qu’à le faire toi-même.

- Je ne peux pas, rétorqua froidement la surdouée.

- Tu ne peux pas ? Tu ne VEUX pas ! Prends une échelle et grimpe, ce sapin n’est pas si grand.

Et pourtant ! Le conifère devant lequel elles débattaient devait bien mesurer dans les 6 mètres de haut et tenait la place d’honneur au centre de la grand place du village du père noël. Dak’ en avait déjà décoré le bas mais s’était arrêté là où elle n’avait plus eu accès depuis le sol, bras levé. Inutile de dire que tout restait encore à faire.

Devant les insinuations de Mary la phobophobe s’était renfrognée et croisait désormais les bras l’air hautain. N’était-elle pas sensée lui obéir ? A quoi bon avoir un pouvoir qui choisissait une fois sur quatre de n’en faire qu’à sa tête et de la planter là ? Un ordre était un ordre mais BM ne semblait pas s’en rendre compte et impossible de le lui signaler sans la mettre dans une rage folle. A croire qu’elle était brimée dans ce monde détraqué.

Le silence s’étira sur une bonne minute, chacune des deux femmes espérant que l’autre lâcherait le morceau sans résultat aucun. C’est le fantôme qui jeta l’éponge la première en se tournant vers la première surface réfléchissante venue pour y pénétrer avant que Dakota ne lui crie d’attendre de peur qu’elle disparaisse vraiment.

- Attends bon sang ! Je ne peux vraiment pas, je te jure !

- Tu as une échelle, persifla Mary en pointant du doigt l’objet qui attendait sagement auprès du sapin gigantesque.

- Je sais mais… mais… la voix de la phobophobe se perdit dans un murmure, j’ai peur d’avoir peur de tomber.

Un rire moqueur s’échappa des lèvres de la revenante ce qui ne fit qu’accroitre la honte et la colère froide de Dak’ qui serra les poings pour ne pas laisser filer une parole qu’elle finirait par regretter sous peu. Mary profita du spectacle un moment avant de prendre l’étoile des mains de sa maitresse pour s’envoler jusqu’au sommet. Elle lui glissa à l’oreille avant de décoller :

- Tu vois, c’est juste que tu ne voulais pas.

La gamine grommela dans la barbe qu’elle n’avait pas une flopée de remarques désagréables mais ne put s’empêcher d’être reconnaissante envers Mary. Elle n’était pas si horrible que ça après tout.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Brooks

avatar

Maladie mentale : Trouble dissociatif de la personnalité

Messages : 701

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2121 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 21:36

James adorait cet endroit malgré le froid qui y régnait mais rien ne résistait à son âme d'enfant encore moins si le Père Noël demandait de l'aide pour pouvoir livrer les cadeaux aux enfants. L'adolescent était ravie de donner du bonheur à ses petits bout de choux ! Alors forcément il avait accepté et était venu au village. Là bas on le conduisit là où était gardé les rennes du traineau. Il devait s'en occuper, les brosser, les nourrir, les chouchouter...bref en prendre soin.

Ca ne ressemblait pas à une grange il n'y faisait pas très froid pour protéger quand même les animaux et qu'ils ne tombent pas malade. Ca ne dérangeait pas James que on lui ai demandé ce travail étant donné qu'il adorait les animaux, encore plus depuis Simone. Il y avait en tout six rennes nommé Rudolph, Niko, Tonerre, Ruben, Kaouto et Dancer. Ils étaient tous trop mignons et James avaient envie de leur faire des câlins. Bon...la nourriture. L'adolescent les laissa quelques instants et sortit pour aller dans l'entrepôt où était garder la bouffe spécial rennes. Il croisa Dakota qui décorait un sapin et lui fit un signe de la main avant de poursuivre son chemin. Une fois arrivé il prit un chariot et retourna sur ses pas en poussant le véhicule de toute ses forces. Avec la neige sur le sol ce n'était pas très facile.

Un bon quart d'heure plus tard, James arriva enfin à son but et distribua la nourriture dans les grandes assiettes.

- Bon appétit !

En attendant pour s'occuper l'adolescent s'empara d'une brosse et doucement, tendrement il commença à brosser l'un des rennes. Il avait toujours voulu un animal à la maison mais mais sa mère et lui n'avait pas les moyens pour l'entretenir et surtout de s'en payer un. Alors James s'était dit que quand il aurait finit ses études, trouvé un travail avec l'argent gagné il pourrait s'offrir un chien ou un chat pour l'appartement comme ça sa mère pourrait aussi en profiter. Le sourire aux lèvres l'adolescent continuait sa tâche avec ses six compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exil.hypeforum.net/t97-james-brooks
Alexander Blizzhead

avatar

Maladie mentale : Frigophobie

Messages : 301

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1068 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 21:39

Alexander Avait froid, et était terrifié.
Quand on l'avait appelé pour aider le père Noël, il avait d'abord cru à une plaisanterie. Puis des lutins avait voulu l'embarquer. Il avait voulu protester...

Et depuis, il était là. De ce qu'il se rappelait, il y avait eu des pingouins... Beaucoup de pingouins. Peut-être un peu trop. Sans doute des déguisements d'enfants. Il en avaient vues ici.

Travailler pour le père Noël, soit... Il aurait ainsi l'occasion de s'expliquer avec lui, notamment au niveau du plus grand cadeau qu'on lui ai " fait": la mort de sa mère. Après tout, c'était lui, le maître des neiges!
Et puis, même si cela ne ferait pas revenir sa mère, au moins, il aurait la "chance" de découvrir le Père Noël...

Cependant, les lutins étaient... de véritables crétins! Il leur avait dis qu'il en tiendrait pas longtemps ici, sous ce froid... Certes, en les insultants de tout les noms, en commençant par nains et gnomes, et korrigans... Ils ne devaient pas apprécier la confusion raciale...

Car il l'avait mis dans le pire atelier qui soit: Non pas dans celui des jouets, pour lequel il n'aurait pas eu la main, et ce dans tout les sens du terme, ni l'inventivité, non pas pour se présenter avec les enfants, non plus pour ce qui est de décorer les sapins ou encore s'occuper de magasins... Il aimaient la clientèle, la décoration, la joie que cela pouvait donner à tout autre personne que lui, même s'il était souvent jaloux...

Non, il l'avait collé dans le pire endroit qui soit, même si c'était une de ses passions: cuisiner, en effet, pourquoi pas...
MAIS PAS DANS LA CHAMBRE FROIDE BON SANG!

Il en était réduit à faire des glaces, dans ce froid mortel pour lui! Il était même obligé de se servir de sa main de glace! Il allait crever à vitesse grand V, c'était sûr! Il tremblait comme une feuille, malgré sa Combinaction en mode Thermos!

Il appelait parfois à l'aide, mais les lutins le regardait d'un air mécontent... Ou Sadique. Il n'était pas trop capable de décrypter leur visage, avec la glace sur ses sourcils...

Celui qui vint le sauver, ce fut le gros aux vêtements rouges, qu'il avait voulu rencontrer....

Alors là, ils allaient parler... La grêle tombait autour de lui, tandis qu'il le rejoignait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerry Blake

avatar

Maladie mentale : Cleptomane

Messages : 242

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 480 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 22:08

Par curiosité, Jerry regardait derrière les vitres de la fabrique de jouets. C'était donc ici qu'était le Q.G. du père Noël, là où toutes les commandes de milliers d'enfants étaient traité par des petits êtres pas totalement riquiqui aux doigts de fées. Comme c'était chou ! Il y avait l'atelier des jouets où de nombreux lutins montaient à la chaîne des poupées, des dragons, des voitures.. toute une ribambelle de jouets commandés par des marmots pourris gâtés jusqu'à la moelle. Ce bel endroit aussi enfantin qu'effrayant avec des tas immenses de peluches avait attiré la cleptomane. Ce village très animé par les décorations lumineuses l'enchantait également, mais elle avait entendu parler de l'atelier de confiserie du père Noël et comptait bien se servir. Cependant, comment passer inaperçu dans un endroit rempli de nabots alors que vous êtes d'une belle taille ? La question ne se posait pas. Jerry ne pouvait tout simplement pas rentrer, elle devait attendre à l'extérieur. Discrètement, elle passait devant les fenêtres donnant sur la fabrique et essayait de repérer les lieux.

Elle se cacha soigneusement de la vue des travailleurs et risqua un regard sous la fenêtre décorée de faux sucres d'orge. C'était là ! Des corbeilles remplies de sucreries et de chocolats ! Rien que de les voir donnait l'eau à la bouche. Les gardiens du trésor s'occupaient de les emballer dans de jolis papiers aux couleurs de la fête. Jerry ne perdait pas une miette de la scène, c'était plus fort que dans ses rêves de gamine. De joyeuses couleurs émanaient de partout. Bien sûr, elle ne put résister à l'envie de voler deux ou trois friandises qui partirent directement dans la poche de son épais manteau. Elle s'avança vers un lampadaire ressemblant à une de ses friandises et commença à les manger tout en regardant les jolies lueurs de ce lieu enchanteur. Parfois, elle voyait de temps en temps des traîneaux de lutins passer et elle les saluaient comme si de rien n'était. Ils en avaient tellement des bonbons de toute façon alors un de plus ou un de moins, mais cette masse avait permit à la cleptomane de jouir du plaisir de voler à autrui. Certes, cela restait enfantin, mais ne l'était-elle pas dans sa tête ? Son butin allait disparaître d'une seconde à l'autre alors elle se hâta de tout consommer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney Miles

avatar

Maladie mentale : Paranoïaque

Messages : 603

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1049 rubz

MessageSujet: Re: Joyeux noël !   Ven 23 Déc - 22:37

Sur le contrat, on lui assurait que ce pays était magnifique, que les gens y étaient sympathiques et que tout se passerait bien. Ce que Sydney ne savait pas, c'est que ça devait être la journée des contraires le jour où il avait reçu ce contrat. Encore une entourloupe dont il était victime... Pour changer... Pestant contre n'importe quoi et n'importe qui, le pirate arriva près de l'usine de jouer du père noël.

Il accosta un lutin et lui montra son bout de papier en lui demandant où il devait se rendre. Le petit être pointa du doigt un bâtiment aux couleurs de noël : rouge et blanc et dont la cheminée faisait penser à une de ces friandises accrochées au sapin. Bon, à priori ça ne présageait rien de mauvais... *Restons tout de même sur nos gardes !*

Il poussa la porte de ce qui semblait être un petit atelier et fut vite accueilli par une petite dizaine de lutins. Ils l'attendaient ou quoi !? Pour peu on aurait cru à une embuscade !
On lui expliqua donc son travail : il devait suivre les plans et construire des petits trains en bois. Rien de bien compliqué en soi... A part quand on n'est pas bricoleur.

Le paranoïaque s'installa donc devant son établi avec les planches, outils et peintures nécessaires. Il s'appliqua à faire du mieux qu'il put - tout en gardant un oeil sur les lutins qui passaient trop près de lui ; il était concentré mais ça n'empêchait pas sa paranoïa de garder le dessus !
Au bout d'une petite heure, il obtint finalement son premier train. Il n'était pas droit et seulement trois des six roues de la locomotive nouvellement créée touchaient le sol.
- Tu feras mieux la prochaine fois, l'ami ! Tu veux essayer autre chose ?
- Non, ça va. Je crois que je commence à chopper le coup de main. *enfin j'espère sinon il n'y aura pas beaucoup de petits trains cette année...

Sydney fit face aux moments de découragements et au bout de deux essais supplémentaires il avait enfin réalisé une locomotive parfaite. Il la peine en bleu, vert et rouge.
- Eh ben voilà ! Celle-là elle fera un joli cadeau !
Admirant sa création, il ne put s'empêcher de repenser au bateau pirate qu'il avait eu à l'un de ses noëls. Un sourire ému vint illuminer son visage et, fier de lui, il apporta le jouet au lutin chargé d'emballer les cadeaux.

Il continua ainsi pendant toute la journée, s'appliquant à faire les petites locomotives et espérant qu'elles rendraient heureuses de nombreux enfants. Après tout, s'il y avait des gens qui ne lui voulaient pas de mal directement c'était bien eux ; ils avaient le droit de grandir dans l'insouciance, la réalité les rattraperait bien assez tôt.

A la fin de sa journée de travail, il dut bien reconnaitre que les lutins laborieux avaient du mérite de construire ces jouets eux-même. Dans quelques jours le père noël (très) en chair et en os décollerait et apporterait leurs cadeaux aux enfants, passant par la cheminée comme le veut la tradition...
Dreamland avait su conserver la magie de noël. Finalement, ce pays avait de bons côtés même s'ils étaient rares. Il se promit de revenir l'an prochain s'il était toujours là.
Savoir qu'on a rendu un enfant heureux, imaginer son sourire en déballant son cadeau au pied du sapin ça n'a pas de prix !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux noël !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux noël !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose : l'Exil :: Continent Onirique :: Terres Gelées-
Sauter vers: