AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerboutiqueConnexion

Partagez | 
 

 Le journal de Melena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melena Autumn

avatar

Maladie mentale : Thanatophobie

Messages : 1512

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2173,5 rubz

MessageSujet: Le journal de Melena   Mer 7 Sep - 12:22

Voilà, deuxième topic gonflé d'ennui... (?)
J'avais commencé à mes heures désespérément perdues à écrire l'enfance de Melena. Je me suis tellement attaché à ce personnage que sa vie défile dans ma tête... et que j'aurais trouvé bien de la rédiger. Toutefois, je n'ai jamais écris plus d'un seul chapitre ; mais sait-on jamais, peut-être qu'une fois tous les 6 mois, quand je n'aurai rien d'autre à faire, je poursuivrai. En tout cas, voici le commencement :

La Naissance.

Tout était sombre.
Ses pensées chaotiques lui laissaient chaque jour un amer goût de mal être qui la rongeait indiciblement. Elle avait su comprendre, quand quelques jours après ses 18 ans, son père, Mr Aliceberry, avait décidé qu’il était temps pour lui d’user d’un infarctus foudroyant pour rejoindre son épouse, décédée plusieurs années plus tôt d’un cancer incurable. Ce jour là, Anney avait su faire face, et soutenue par un ami de longue date, elle put continuer ses études tout en travaillant ici et là pour subvenir à ses besoins. Sans aucune autre famille, ce n’était pas facile tous les jours, mais la jeune fille avait des épaules frêles bien plus solides qu’elles n’en avaient l’air. Elle avait un visage aux traits fins encadré par une chevelure noir de jais qui ondulaient très légèrement jusqu’à ses omoplates. De grandes cernes habitaient régulièrement sous ses yeux bleus pâle, n’ajoutant à son teint blême que ce qu’il fallait pour qu’elle ait malgré elle continuellement l’air d’une créature malade avec des centaines d’heures de sommeil en retard. Anney n’était pas vraiment de celles qu’on trouvait irrésistiblement jolie aux premiers abords – peut-être étaient-elle trop maigre, trop « banale », sans aucune harmonie particulière – mais ce qui faisait son charme était ce rire cristallin dont elle faisait occasionnellement don à son entourage. Elle avait tant besoin de légèreté et de bonheur qu’un rien pouvait l’amuser, si ça lui permettait de s’échapper quelques secondes de ses pensées moroses.

Cet ami de toujours, inlassablement à ses cotés, s’appelait Xeres Autumn. Puis, au détour d’une soirée assez arrosée pour décoincer les timides, mais pas assez pour que les faits sombrent dans l’inconscience, il y eut un premier baiser inévitable, qui conduisit à un mariage que certains diront prématuré, juste 2 ans plus tard. Anney avait un besoin immense de ne plus se sentir seule, et l’union officielle était pour elle la bienvenue, annonçant enfin une porte de sortie dans le gouffre noir où ses pensées pessimistes avaient tendances à l’entrainer.

On dit que les malheurs n’arrivent jamais seuls, et si les joies se présentaient elles aussi par paires ?
Ça n’avait été qu’un accident pourtant, un de ces coups du sort involontaires que manifestement, même la meilleure des médecines ne sauraient contrer. A l’aube de ses 22 ans, la très jeune Mrs Autumn était enceinte. Comment expliquer exactement ce qui agitait son être, la faisait bouillir d’une troublante allégresse indicible qu’elle ne savait pas du tout comment exprimer. Elle n’était plus seule désormais… elle avait un mari, et bientôt une petite lumière qui prendrait l’apparence d’une petite fille. Une fois passé le choc de la nouvelle et l’acceptation totale, Xeres et Anney passaient de longues heures à chercher des prénoms, sans jamais être capable de se décider définitivement pour l’un d’entre eux. C’était fou de se rendre compte comme ce choix était important… il existait sans doute des milliards et des milliards d’appellations, mais il fallait en choisir une seule et unique. Ce petit moment de bonheur aurait pu durer si seulement… si seulement une bête fuite de gaz dans l’appartement voisin des parents de Xeres n’avait pas provoqué un incendie qui les avait emporté eux et leurs trois enfants tout juste deux mois avant la naissance de la petite.
Quelle était la probabilité pour qu’une telle chose arrive ? Particulièrement maintenant ?!

Anney dût sans doute maudire toutes les formes de Divinités sur Terre, car si l’une d’entre elle avait existé, elle n’aurait jamais laissé périr son époux et meilleur ami si proche d’un moment crucial ; ni les futures tantes et grands-parents que la jeune maman voyait parfois comme sa famille de substitution. Non, ça, elle ne pouvait pas le comprendre, et si il n’y avait pas eu cette petite vie précieuse qui palpitait dans son ventre pour lui redonner un peu de force chaque jour, sans doute se serait-elle laissée emportée par la dépression qui menaçait de l’enlacer par des bras fermes et glacials.

Pourtant… tout était sombre. Qu’est-ce qu’on se sent seule quand au moment d’accoucher, il n’y a personne d’autre que des médecins inconnus dans la chambre. Pas un seul visage réconfortant, seulement des regards professionnels qui ne faisait que transformer ce moment de bonheur en machinerie froide et calculée. Même la voix encourageant de la sage femme qui lui parlait avec douceur ne savait lui apporter une once de chaleur dans son cœur en pleurs. Mais lorsqu’on posa délicatement son petit joyau sur sa poitrine, pleurant timidement avant d’opter pour un sommeil paisible, un rayon de soleil étincelant balaya les humeurs noires de Anney, qui versa cette fois d’abondantes larmes de joie. Il fallait un prénom à ce petit bout de chou d’à peine 49cm, et en l’absence de Xeres, elle n’avait jamais songé à y réfléchir seule. Pourtant, celui qui était tout désigné s’imposa à son esprit avec une force sans pareille. Normal après tout, c’était son mari qui l’avait proposé avec enthousiasme, quelques jours avant son décès. Sa dernière proposition arrêtée.

- Elle s’appellera… Melena.


GAME OVER or CONTINUE < ?

_________________



Dernière édition par Melena Autumn le Mer 7 Sep - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sydney Miles

avatar

Maladie mentale : Paranoïaque

Messages : 603

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1049 rubz

MessageSujet: Re: Le journal de Melena   Mer 7 Sep - 12:36

Continue ?

YES

Franchement, c'est bien écrit et ça donne envie de lire la suite (s'il y en a une, j'espère) !
En tout cas bien joué, on ressent vraiment les sentiments qui se dégagent du texte. Peut-être aussi parce qu'ici nous somme tous parents : nos personnages sont en quelque sorte nos enfants lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melena Autumn

avatar

Maladie mentale : Thanatophobie

Messages : 1512

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2173,5 rubz

MessageSujet: Re: Le journal de Melena   Mer 7 Sep - 12:43

Merci beaucoup =)
Je crois que j'avais écris une suite il y a longtemps... mais elle est restée prisonnière de mon ancienne ordinateur et a disparu avec lui (lol).
C'est vrai que nous sommes tous parents de nos détraqués personnages... on se découvre même des enfants parfois, parce qu'en écrivant ce texte, je me suis énormément attaché à Anney. Dommage que dans l'histoire de Melena, elle est morte... je ne peux plus la faire intervenir dans le présent lol. Mais dans le passé, je vais essayer de profiter de sa présence.

Je ne peux pas t'assurer de quand arrivera la suite (ni même si elle arrivera un jour kof kof) mais... dès que j'ai assez de courage un jour totalement désœuvré, je rédigerai quelques lignes Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Smith

avatar

Maladie mentale : Mythomane

Messages : 109

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 155 rubz

MessageSujet: Re: Le journal de Melena   Dim 29 Mar - 20:46

Moi je veux connaître la suite! Et je suis d'accord avec Sydney, c'est vraiment bien écrit ^^!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melena Autumn

avatar

Maladie mentale : Thanatophobie

Messages : 1512

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 2173,5 rubz

MessageSujet: Re: Le journal de Melena   Dim 29 Mar - 21:02

J'ai pas encore eu le courage de (ré)écrire la suite Sad mais je le ferai peut-être un jour =). Merci^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le journal de Melena   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le journal de Melena
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose : l'Exil :: La parlotte :: Galeries des artistes-
Sauter vers: