AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerboutiqueConnexion

Partagez | 
 

 Jonh Matrevis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jonh Matrevis

avatar

Maladie mentale : Trouble bipolaire IV

Messages : 232

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1120 rubz

MessageSujet: Jonh Matrevis    Mar 10 Mai - 14:48


Nom : Matrevis
Prénom : Jonh
Age : 25 ans

Physionomie :
Le moins qu’on puisse dire, c’est que Jonh est un garçon charmant, il n’est peut être pas taillé en V, mais il a cette grâce qui lui est propre et qui fait craqué bien des demoiselles. Sa frimousse de gamin malicieux en est aussi involontairement pour beaucoup, on dis que les filles aiment ça, et quand en plus s’ajoute à tout cela un regard sombre cachant des mystères d’apparence irrésolue…
Comment résister ? Des cheveux bruns entourent son visage fin, une frange vient souvent balayer son front, il la coiffe selon ses envies du jour. Un nez bien placé, des lèvres qui tracent souvent un sourire espiègle, il n’y a pas à dire, il est beau garçon, mais n’en joue pas forcément contrairement à ce qu’on pourrait croire ou espérer.

Vêtements :
Toujours propre sur lui-même, Jonh adopte un style simple mais classe. Il prend soin de ses tenues, il aime porter une certaine attention sur ses vêtements, n’étant pas de ceux qui prennent la première chose qui leur passe sous la main le matin. Habitué aux chemises, veste bien taillé et beau pantalon, il cultive donc une image distingué et élégante.

Signe Distinctif : Des petites cicatrices sur son corps qui date d'un accident tragique.

Psychologie :
A la base, Jonh est un humain ayant un caractère des plus normal. En colère quand il faut l'être, rire quand c'est amusant, pleurer quand c'est triste. Mais voilà justement c'est à la base...maintenant le caractère de l'homme est divisé en deux parties comme un iceberg et parfois la glace se renverse faisant passer soudainement un autre sentiment. Ainsi, Jonh peut passer du rire au larme en un temps record sans en savoir les causes. Lors de ses moments de dépression Matrevis se sent exclue et une grande solitude l'envahit comme si là où il est n'est pas sa place. Pour lui, tout n'est que malheur et le siècle n'est qu'un enfer avec qui Dieu s'amuse en poussant les pions sur l'échiquier. Souvent mélancolique et des paroles romantique avec un fond malheureux. Si ce mouvement littéraire n'était pas passé, on pourrait dire que Jonh fait parti du romantisme.

Qualités :
Bien que son problème ne montre pas vraiment ses points positifs , Jonh est quelqu'un de gentil et attentionné avec les gens qu'il aime et apprécie. Loin de se faire des éloges , il est de ces personnes modestes. Quand il fait une bêtise il s'excuse ou bien si il se met en colère pour rien. Lorsqu'il montre le côté joyeux de l'iceberg Jonh est très sociable par son sourire et son humour souvent placé par un sourire en coin, que l'on peut croire moqueur.

Défauts :
Là on arrive à ses côtés négatifs. Donc bien sur il y a son côté dépressif et désespéré qui fait reculer les gens autour de lui pour ne pas se retrouver sous son nuage noir. Même si des personnes apprécie le lyrisme elles se rendent vite compte que derrière ces paroles se cachent une personne triste et mal à l'aise. La tristesse est d'ailleurs à un pas de la colère qui nous submerge bien vite avant que l'on s'en rende compte. Impulsif lorsque cette dernière est trop grande il ne vaut mieux pas se trouver dans la même pièce que lui à moins de vouloir recevoir une chaise qui était malencontreusement dans le coin.

Maladie Mentale : Trouble bipolaire IV: dépression sur fond de tempérament hyperthymique
Karma : Neutre

Histoire :
Né par une belle journée ensoleillé dans un hôpital près de Los Angeles, dès sa naissance le petit Jonh avait le sourire au lèvre voyant la vie comme un beau soleil, la boule brillante qu'il apercevait à travers ses yeux de bambins Sa mère et son père tenait une boulangerie et dès que leur fils eut l'âge de d'avoir des petites quenottes elle ramenait souvent des petits pains à la maison ou bien concoctait des petits gâteaux. Jonh grandit donc sous l'amour de ses parents et bien sur celui de la pâtisserie. Ses parents eurent grand plaisir à lui apprendre les gâteaux les plus simples à faire, et même si c'était facile le petit Matrevis était content. Ce dernier ne comptait pas reprendre la boulangerie après ses parents, non ils lui laissaient le choix pour son avenir. D'ailleurs Jonh avait trouvé un autre plaisir : celui des calculs. Passionnés par ces derniers ses notes excellaient en maths. Il voulait un métier qui payait assez bien pour pouvoir concocter des gâteaux lorsqu'ils seraient à la retraite. Le jeune Matrevis s'intéressait au brochure pour trouver un futur travail qui l'intéresserait et lui donnerait un grand plaisir.
Jonh Matrevis est comptable dans une société et rencontra sa fiancée, Lily, qui était secrétaire. A vrai dire il lui plût dès la première fois qu'il la vie avec ses boucles blondes et ses lunettes qui dissimulait un regard bleu perçant comme si elle pouvait regarder à travers vous. Grâce à sa sociabilité Jonh n'eut aucun mal à lui parler, à la connaître, puis leur premier rendez vous, leur premier baiser, leur première fois. A vrai dire le seul moment où il stressa vraiment ce fût lorsqu'il présenta sa petite amie à ses parents. Leurs plairait elle ? Serait-elle assez bien ? A sa grande joie ils l'adorèrent, ravie que leur petit garçon ai trouvé quelqu'un à aimer et à chérir. Puis vint l'année où tout bascula devant ce bonheur...Une voiture, un camion, la pluie, une petite route...tout dérapa. La flamme de la vie de Jonh s'éteignit en même temps que celle de sa fiancé et de leur enfant. Il en voulait au monde entier, même aux existences fictives. Il ne comprenait pas pourquoi on lui avait retiré ce qu'il chérissait. Quel pêché avait il commit ? A partir de ce moment tout devint noir, il voyait noir. Adieu le sourire qui se dessinait toujours sur le visage du petit Jonh et bonjour la tristesse des larmes et du cœur. Ses parents recueillirent leur fils chez eux ne voulant pas le laisser seul par peur qu'il ne fasse une bêtise. Pourtant quelques mois plus tard le jeune Matrevis semblait allez mieux, il souriait et rigolait...mais ce n'était qu'un passage car aussitôt la dépression le reprenait, la joie faisait place à la douleur et amenait la colère. Qui , qui aurait put deviner que le petit bambin deviendrait comme ça ?
Bien sur il alla voir des médecins, des psys. Il eût des antidépresseurs, tout, tout y passa mais sans aucun résultat satisfaisant même si pendant quelques temps aucune phase ne se montrait. Ses parents qui tenaient encore la boulangerie entendirent une cliente fidèle et une bonne amie leur parler d'un psychologue réputé à Los Angeles : le Docteur Parkinson. Qu'est ce qu'il y avait à perdre ? Un de plus ou un de moins...C'est donc , avec une quasi certitude, que ça ne marcherait pas, que Jonh prit rendez vous avec ce psychologue.


Vos antécédents Dreamlandiens : L’arrivé de Jonh dans le monde des rêves fut des plus dure. Se réveiller sur du béton n’était pas des plus agréables surtout lorsque à la base on se trouvait dans un fauteuil. Fort curieux de l’endroit où il se trouvait le nouveau voyageur découvrit que ce n’était autre que le bas quartier d’Elipse. C’est ici même qu’il fit la rencontre de Lou, une jeune fille assez électrique et d’un des habitants qui leur avait mit la trouille de leur vie. Ce pauvre monsieur avait une fille malade et c’est donc avec l’espoir de lui ramener un médecin que les deux étranges étaient partis. Ce qui n’était pas évident vu le nuage qui pointait son nez au dessus de la tête de Jonh. De toute manière ils n’eurent pas le loisir d’exécuter leurs envie car la guerre éclata, heureusement d’autres voyageurs les avaient aidés et c’est en voiture qu’ils partirent vers la gare. Petite complication, le bipolaire était loin d’être discret avec son pouvoir et attira le regard d’une petite fille en plus de celui d’un ancien prisonnier sanguinaire et violeur. Sans aucune pitié il avait tranché la gorge de sa gamine alors que les bannis avaient réussi à sauter dans le wagon. Liam, car c’était son nom, échappa de justesse à sa mort. Et comme si il n’y avait pas assez de malheur comme ça, le train eut un accident les obligeant à descendre dans la vaste verdure et de faire plus humble connaissance avec le criminel. Pendant cette nuit Jonh se rapprocha de Lys, une jeune rouquine qui lui redonnait le sourire mais il ne se doutait pas qu’il ne la reverrait plus jamais. Pendant leur sommeil, les voyageurs se firent kidnapper et traiter comme des esclaves sur un bateau pour arriver dans un lieu où ils seraient vendus comme des animaux. Comme si il n’y avait pas eu encore assez de malchance la cage de Jonh se fit acheter par la maitresse de la tour de la luxure. Inutile de préciser pourquoi ça s’appelait comme ça et encore moins ce qui s’était passé là bas. Une action que le dépressif préférerait oublier et qui le suivrait toute sa vie. A cause de cela son amitié avec Sélène se dégrada et il n’eut pas d’autre choix que de « sympathiser »avec Liam (il aurait pu aussi rester dans son coin mais bon…ce n’est pas un associable) dont il savait un peu près le passé à cause de son deuxième pouvoir problématique. Un secret dans la tour ? C’était des vampires et impossible de savoir comment les prisonniers s’étaient retrouvés dans les égouts mais on les avait aidés. S’ensuivit alors vol et autre crimes avant de se retrouver à nouveau à fuir la « police ». Au cours de ce périple une constatation se fit, la fréquentation de Liam commençait à déteindre sur le gentil Jonh qui ne l’était plus trop. Il avait quand même laisser Sélène la vampire à la merci des flammes allumé par Liam la momie mais finalement tout rentra dans l’ordre et ils continuèrent leurs chemins jusqu’à ce que des lutins sur reine viennent les voir pour les aider à sauver leur patron : le Père Noël. Impossible cependant de vous dire la fin, quelque chose les envoya retourner dans le monde réel.

Méthode d'introduction : Ancien patient, donc par l'hypnose



Multicompte : oui, James Brooks
Age : 20 ans
Nom de l'avatar : Adrien Jolivet
Comment avez vous connu le forum : Par mon autre compte qui l'a connu sur l'ancien forum passé par je sais même plus qui

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exil.hypeforum.net/t105-jonh-matrevis
Selene Nymphadora

avatar

Maladie mentale : TOC des épouvantails

Messages : 582

Feuille de personnage
Sac à dos:
Pouvoirs:
Bourse: 1062 rubz

MessageSujet: Re: Jonh Matrevis    Mar 10 Mai - 15:13

Hop hop, validé également ! Tu sais ce qu'il te reste à faire vieil escargot ! Wink (me demandez pas pourquoi l'escargot)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jonh Matrevis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hypnose : l'Exil :: Avant le grand saut :: Présentation :: Personnages validés-
Sauter vers: